Miyajima

Depuis Kyoto, nous avons pris le Shinkansen pour découvrir le sud de l’ïle du Japon, avec un arrêt d’une nuit à Miyajima ! (Sous la pluie, sinon ce n’est pas drôle)

L’île de Miyajima est accessible depuis la ville d’Hiroshima, il suffit de prendre un train puis un ferry. Nous y sommes restés que deux jours mais comme il y a beaucoup de choses à faire, il est possible d’y rester plus longtemps. Le seul inconvénient c’est que l’île étant très touristique, les prix ne sont pas bon marché, surtout en haute saison ! Les montagnes au loin présagent de belles randonnées, mais la côte n’est pas en reste avec ses temples, ses multiples échoppes et ses cerfs avides de gâteaux. Une escapade, un brin magique, qui réserve bien des surprises !
D’ailleurs, pour l’anecdote, l’île étant sacrée, il y est interdit d’y naitre ou d’y mourir. Il y est aussi défendu d’abattre des arbre. C’est bon ? Vous ne comptez pas transgresser une de ces 3 règles ? Alors vous serez bienvenu sur l’île de Miyajima.

           miyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynott miyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottIMG_2837_DxOmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynott miyajima-andwhynott

DAISHO-IN

Temple bouddhiste situé sur le mont Misen, il est surtout connu pour ses centaines de statuettes ! Le lieu est reposant et peut être un très bon point de départ (ou d’arrivée) d’une randonnée. C’est un endroit chargé d’émotion, en particulier la grotte Henjokutsu où vous pouvez voir des lanternes accroché au plafond. On y trouve les principales icônes bouddhistes. J’y ai trouvé l’atmosphère pesante, j’en avais les larmes aux yeux et il semblerait que je ne sois pas la seule !

miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottIMG_3163_DxO-2 IMG_3179_DxO222-2miyajima-andwhynottmiyajima-andwhynott miyajima-andwhynott

LE TORII FLOTTANT

Ce portait shintô symbolise la frontière entre le monde profane et le monde sacré. Je ne pourrais pas vos dire si j’ai préféré le voir à marée basse ou haute. Les deux étaient tout aussi magique entre les petits crustacés accrochés vaillamment aux pieds du monument ou le voir si paisible, seul dans sa crique. Si vous dormez sur place, vous aurez aussi l’occasion de le voir illuminé dans la pénombre !

miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynottmiyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynott miyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynottmiyajima-andwhynott

Publicités